les platanes de Bégoux – Contentieux administratif

Par courrier en date du 7 mars 2013 le Parquet de Cahors faisait suite à notre plainte pour destruction d’espèce protégée en nous informant d’ un classement sans suite avec demande de régularisation.

La décision du procureur se limite à nos revendications relatives à la protection des espèces protégées.  Par conséquent le GADEL vient de déposer un recours complémentaire auprès du Tribunal Administratif de Toulouse,  en invoquant le défaut de procédure dans les modalités d’abattage non conformes au Code Général des Collectivités Territoriales et au Réglement de Voirie Départementale.

Publicités

Une réflexion au sujet de « les platanes de Bégoux – Contentieux administratif »

  1. couper des platanes ou autres arbres sous prétexte de « sécurité routière » est idiot…… alors rasons tant qu’on y est les maisons qui se trouvent en bordure des routes ! ! ! ! !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s