Communiqué de presse de la Coordination du 26 janvier 2017- Ligne ferroviaire Cahors-Capdenac-Figeac

Les EGRI (Etats Généraux du Rail et de l’Intermodalité) initiés par la Région Occitanie PM se sont achevés le 14 décembre 2016 par la restitution des échanges, contributions et propositions produites dans le cadre de cette grande consultation régionale. Nos associations y ont participé activement, en particulier pour porter la question de la réouverture de la ligne Cahors-Capdenac ou tout du moins un moratoire associé à son non-déferrement.

La ligne Cahors-Capdenac revêt de nombreux atouts : économiser nos routes et protéger notre environnement, desservir la zone suburbaine de Cahors, permettre une relation enfin rationnelle entre Cahors, capitale administrative et Figeac capitale économique, offrir une fonction essentielle de bretelle entre les deux itinéraires Brive-Toulouse via Montauban et via Capdenac, favoriser le fret, le transport de pèlerins, de touristes et autres voyageurs occasionnels et réguliers.

Elle a également la capacité de participer à la structuration touristique de la vallée du Lot de façon significative en amenant un nouveau service vélo-train très porteur économiquement.

Nous avons été entendus par l’Assemblée Régionale, et sa Présidente Madame Delga a retenu nos arguments. Ainsi, la ligne Cahors-Capdenac ne sera pas déferrée. Nous saluons cette décision sans triomphalisme mais avec grande satisfaction. Elle met un coup d’arrêt que nous espérons définitif au projet inutile et coûteux de Voie Verte en lieu et place du rail. Les 69 kilomètres de la ligne Cahors-Capdenac-Figeac ont été classés dans la 3ème catégorie des demandes de réouvertures aux voyageurs TER comme « ligne non circulé et à emprise foncière maîtrisée ». De ce fait , les acteurs locaux, les élu-es, se doivent de reconsidérer le devenir de cette ligne et envisager aussi, dans les projets désormais possibles sa réouverture au trafic ferroviaire.

Nous sommes conscients que les investissements publics de la Région seront arbitrés par la qualité et la pertinence des projets qui seront élaborés localement. C’est pourquoi nous avons demandé à la Présidente de Région à participer au titre de notre coordination aux travaux du comité départemental qui se dérouleront dès 2017.

Nous avons également demandé à Madame Delga de nous apporter une garantie sur la position de SNCF Réseau pour la préservation de la voie et des aiguilles de Cahors et de Capdenac. En effet, si la compétence Transport incombe à la Région , le propriétaire de la voie reste SNCF Réseau.

A l’instar de la Présidente de Région , nous considérons «le rail et l’intermodalité qui doit lui être associée, comme des investissements d’avenir pour nos territoires et leurs habitants». Nous savons tous combien la mobilité est un enjeu vital pour notre département hyper-rural. Tous les acteurs concernés se doivent à présent de s’assoir autour d’une table pour redéfinir un projet cohérent, et cette fois-ci dans l’intérêt de tous.

@CHD / ARLFCCF / GADEL / QUERCYRAIL /Préfiguration pour un Train Touristique CCF

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s